INTIMITE

Pour bien vivre sa sexualité, c’est parfois bien d’en parler

L’hypnose est un outil intéressant et complémentaire aux différentes thérapies. Mais c’est également une manière différente, pour les patients qui le souhaitent, de se prendre en charge en apprenant à pratiquer l’auto-hypnose.

 

Pourquoi est-ce si compliqué de parler de sa difficulté à faire l’amour ?

 

Probablement que ce sujet, même si très médiatisé, reste un sujet délicat. A la radio, dans les magazines, sur les blogs la sexualité est exposée, expliquée…mais la sexualité d’un couple peut être tout autre. Elle est tout, sauf un manuel. Il n’y a pas de normes en sexualité (sur le nombre de rapport sexuels par semaine, sur la durée du rapport sexuel…). La sexualité s’exprime suivant les aléas de la vie. Elle peut se vivre de façon très harmonieuse dans le couple mais peut devenir le lieu des inconforts, des frustrations et des souffrances. La sexualité mettant en scène l’histoire de chacun, (les représentations de la sexualité, les émotions, la sensibilité de chacun, sa confiance en soi et en l’autre), elle peut être vécue de manière plus ou moins épanouissante en fonction de ces vécus ou traumatismes.

Voir aussi : Comment se déroule une consultation chez le sexologue ?

 

Qu’est-ce que la sexologie ?

 

La sexologie est la science qui va prendre en charge les difficultés sexuelles. La sexologie regroupe différentes approches, telle que la sexothérapie, la sexo-corporelle, la sexo-analyse, l’hypnose….

Pour accompagner au mieux mes patients, j’ai choisi de me former à l’hypnose (plus précisément aux Techniques d’Activation de l’Attention). Cet outil, qui mène la personne à un état modifié de conscience, peut permettre de soulager l’inconfort ou la souffrance en utilisant les ressources et mettant en place les solutions nécessaires. L’hypnose est un outil intéressant et complémentaire aux différentes thérapies. Mais c’est également une manière différente, pour patients qui le souhaitent, de se prendre en charge en apprenant à pratiquer l’auto-hypnose.

L’accompagnement en sexologie permet de renouveler la perception et les émotions que la personne associe aux relations intimes. L’hypnose (ou Technique d’Activation de l’Attention) quant à elle, est un état modifié de conscience, lors duquel, nous pouvons travailler et interagir sur les différents événements de vie et différentes émotions, et prendre en charge les différentes difficultés sexuelles (perte du désir, douleur, perte de l’érection…), qui sont souvent le résultat d’une fragilité émotionnelle ou d’une fragilité dans la relation.

Le patient est acteur de son changement et en collaboration avec le thérapeute, les ressources de celui-ci seront mobilisées, pour amener un changement au niveau souhaité. L’hypnose est un outil intéressant car il peut permettre aux patients de renouer ce lien étroit entre le corps et l’esprit, lien bien souvent perdu. L’hypnose se fait souvent en parallèle avec une sexothérapie.

 

Quelles sont les difficultés que le sexologue peut prendre en charge ?

 

Tous les blocages et difficultés sexuels peuvent être évoqués avec le sexologue. Ce peut être des symptômes sexuels tels que :

– les troubles de l’érection (avec une perte partielle ou totale de l’érection)

– les troubles de l’éjaculation (éjaculation rapide, retardée voire absente)

– une fragilisation du désir sexuel,

– une baisse de l’excitation,

– une absence d’orgasme,

– des douleurs lors de la pénétration,

– une impossibilité de pénétration durant le rapport sexuel.

 

La sexualité est fragile, soumise aux aléas de la vie, elle peut être perçue comme capricieuse.

Sans trouble ou difficulté sexuelle précis, la relation sexuelle peut être ressentie comme insatisfaisante, contraignante, pesante et cet échange dans le couple peut se raréfier et devenir source de tensions et de frustrations au sein du couple. Un accompagnement du couple est bien souvent bénéfique, dynamisant et apaise bien des tensions dans la relation conjugale.

Très souvent, la démarche auprès d’un sexologue est faite individuellement, il est possible et souvent intéressant d’associer le conjoint dans cette démarche. La sexualité est aussi une histoire à deux, et cette histoire peut être enrichie par cette approche en couple.

Réussir son couple c’est prendre en compte la relation amoureuse et la relation sexuelle. Il n’y a pas de normes et de bonne sexualité, l’harmonie, l’entente et la complicité sexuelle sont des gages d’une relation conjugale épanouissante.